Liberté ? Tilelli ?

La liberté  » Tilelli » en langue berbère, est l’état d’une personne ou d’un peuple qui ne subit pas de contraintes, de soumissions, de servitudes exercées par une autre personne, par un pouvoir tyrannique ou par une puissance étrangère. C’est aussi l’état d’une personne qui n’est ni prisonnière ni sous la dépendance de quelqu’un.

La liberté peut être définie de manière positive comme l’autonomie et la spontanéité d’une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d’un système politique ou social, dans la mesure où l’on ne porte pas atteinte aux droits des autres et à la sécurité publique.
Liberté ? Tilelli ? libert%C3%A9-libert%C3%A9-libert%C3%A9-240x300
Les différentes formes de liberté :

  • Liberté naturelle : en vertu du droit naturel.
  • Liberté civile : en respectant les lois.
  • Liberté politique : pouvoir exercer une activité politique, adhérer à un parti, militer, élire des représentants…
  • Liberté individuelle : droit de chacun d’agir librement sans encourir de mesures arbitraires (emprisonnement, astreinte à résidence, interdiction de se déplacer, etc.).

Utilisé seul, le terme « liberté » recouvre à la fois la liberté individuelle, la liberté civile et la liberté politique.

Avec un substantif ou un adjectif, « la liberté … » décline les principes de la liberté appliqués à un domaine. Exemples :

  • Liberté de conscience (choix d’une religion ou le refus d’avoir une religion),
  • Liberté du culte,
  • Liberté d’opinion, de pensée, d’expression (en matière politique, religieuse, philosophique),
  • Liberté de la presse,
  • Liberté de mouvement,
  • Liberté d’association,
  • Liberté syndicale,
  • Liberté économique,
  • Etc.

Les commentaires sont fermés.