Plus grave crise alimentaire en Afrique

Plus grave crise alimentaire en Afrique

Près de la moitié de la population, 3,7 millions de personnes, est en situation de crise en Somalie, où deux régions du Sud ont été déclarées en situation de famine par les Nations unies, qui parlent de la « plus grave crise alimentaire en Afrique » en 20 ans. Plus grave crise alimentaire en Afrique L%E2%80%99%C3%A9tat-de-famine-300x199

Les agences spécialisées de l’ONU cherchent également un moyen de livrer l’aide alimentaire alors que les deux régions les plus touchées sont sous contrôle des insurgés islamistes shebab, qui en interdisent l’accès aux organisations humanitaires.

Le Comité international de la Croix Rouge (CICR) a réussi à distribuer près de 400 tonnes de nourriture dimanche dans le sud de la Somalie sous contrôle shebab, région durement affectée par la sécheresse.

Il s’agit de la première distribution de nourriture directement aux populations menée par le CICR depuis 2009 dans les zones sous contrôle des insurgés islamistes, selon le site internet de l’organisation.

Flambée des prix

famine-en-somalie-300x225Outre la sécheresse et la guerre civile, qui a poussé sur les routes de l’exil des centaines de milliers de Somaliens, la crise a été exacerbée par la flambée des prix du carburant et des produits alimentaires.

Selon les experts de la FAO, le maïs et le sorgho étaient vendus le mois dernier à Mogadiscio aux prix record respectifs de 660 et 670 dollars, soit une augmentation de 106 et 180%.

Les commentaires sont fermés.